auteur auteur

Ordinations à Avrillé

Ce jeudi 27 juin, en la fête de Notre-Dame du Perpétuel Secours, au Couvent de La Haye-aux-Bonshommes à Avrillé (49), S.E. Mgr Jean-Michel Faure a ordonné prêtre Frère Augustin-Marie Carpentier O.P., et diacres Frère Pie-Marie Frelon O.P. et l’abbé Paul Renoult (SAJM).

Dans le sermon qui sera publié ultérieurement, Mgr Faure a rappelé l’importance des vertus sacerdotales dans ce monde en crise.

Bulletin 20 (juin 2024)

Retour

Sommaire:

  • Mgr Freppel: le séminaire
  • Chronique
  • Apostolat de la Société: La Mission Saint Joseph au Kansas
  • Pélerinage à Notre Dame du Chêne
  • Nos travaux
  • Nos centres de messe

Entretien avec l’abbé Eymeric Blanchet: apostolat aux USA

Avez-vous eu quelque appréhension à l’idée d’aller aux USA ?

Bien sûr. Aller vers l’inconnu, bien que ce soit une part inhérente de notre apostolat, est une idée qui n’est pas toujours des plus agréables. Cette appréhension n’a cessé de grandir à mesure que le jour du départ approchait. Celui-ci se dessinait assez terriblement dans mon esprit : tout serait différent, la culture, la nourriture, la langue, la façon de penser, les habitudes, et même jusqu’aux fêtes de l’année. Mais je savais bien que cet inconnu se dissiperait. Mais une fois sur place, cette appréhension a disparu et mon esprit a recouvré la sérénité.

Une seconde appréhension, était celle de la langue. Comment se débrouiller en confession, en catéchisme, dans les sermons, dans les aéroports, finalement, dans toutes les situations de la vie, quand on ne parle pas la même langue ? Il faut le vivre pour s’en faire une idée… et aussi savoir parler avec ses mains, à l’italienne, moyen universel de communication comme vous savez bien.

Arrivé là-bas, vos appréhensions se vérifièrent-elles ?

Saint Paul dit la chose suivante « Avec les Juifs j’ai été comme Juif pour gagner les Juifs » (1 Cor. 9). Nous pourrions ajouter, Français avec les Français, et Américain avec les Américains, n’est-ce pas ? Donc dans la mesure où le prêtre tente de s’intégrer au pays dans lequel il a été envoyé en mission, parce que nous sommes en mission, pour pouvoir sauver un maximum d’âmes, l’appréhension du début disparaît pour faire place à l’esprit de sacrifice. Bien que je connaisse un peu plus de choses qu’à mon arrivée maintenant, il est clair que le changement reste radical.

Pour ce qui est du problème de la langue, j’éprouve toujours des difficultés de compréhension et d’expression. Mais c’est tout à fait normal, bien que non souhaitable, pour tout bon Français qui se respecte ! Mais certainement, jour après jour, cette difficulté finira par disparaître.

La Tradition aux USA est-elle comparable à celle d’ici ?

La foi catholique se greffe sur une nature. Chaque peuple a ses caractéristiques propres, dont il faut tenir compte sans les défigurer. Autrement dit, il faut faire attention à ne pas plaquer notre conception de la Tradition. La Tradition aux USA s’exprime d’une toute autre manière qu’en France : elle reste essentiellement la même, mais elle s’appuie sur des qualités que les Français n’ont pas au même degré, et elle lutte contre des défauts qui sont, de même, différents. Il faut donc faire attention, et bien s’adapter aux circonstances dans lesquelles nous avons à exercer notre apostolat. Le sujet à qui nous voulons donner la grâce est différent, mais l’objet que constitue la grâce, et les moyens pour la transmettre, les sacrements, restent les mêmes. Donc pastoralement il faut s’adapter, et prendre conseil, non seulement de Monseigneur Zendejas, et de l’abbé Brocard mais de tous, fidèles inclus.

Quelles responsabilités vous a confiées Mgr Zendejas ?

Monseigneur organise tout l’apostolat. Celui-ci est organisé en trois centres principaux. Un situé à la frontière du Connecticut et de l’état de New-York, un autre à Houston (Texas), et enfin le troisième au Kansas. Monsieur l’abbé Brocard s’occupe de celui du Kansas, et y réside de manière permanente. Je suis de mon côté, envoyé régulièrement du Connecticut à Houston (4 heures de vol à peu près). Là-bas, j’administre les sacrements aux malades, je vais commencer à donner des leçons de catéchisme, la messe, les confessions, les visites chez les fidèles… Tout un apostolat de curé de paroisse finalement, avec des distances qui dépassent quelquefois celles du diocèse, petite différence (3 heures et demie de route pour donner une Extrême Onction, par exemple). Je viens à peu près tous les week-ends à Houston, car je mène une vie de communauté avec Monseigneur dans le Connecticut. Là-bas, il y a une petite école, où progressivement je donne de plus en plus de cours de catéchisme. Pour conclure, j’ai un très riche apostolat, très diversifié et bien encadré. J’en suis à la fois très content, et très reconnaissant vis-à-vis de mon supérieur.

Les Américains vous ont-ils bien reçu ?

Absolument. J’ai été très touché de l’accueil chaleureux avec lequel j’ai été reçu, non seulement à Houston, mais aussi au Connecticut et au Kansas. Tout départ implique une séparation, et bien qu’elle fut douloureuse, il faut dire que la compensation était de taille. Vraiment je les remercie.

Pèlerinage de Pentecôte à Morannes

Lundi 20 mai, lundi de Pentecôte, une bonne trentaine de fidèles ont rejoint la communauté du séminaire pour une journée de pèlerinage.

Après la messe chantée, au cours de laquelle le prédicateur leur a rappelé les raisons de tous nos pèlerinages, images et reflets de notre pèlerinage terrestre, les marcheurs se sont élancés pour 18 kilomètres vers un sanctuaire marial autrefois fameux dans l’Ouest: Notre Dame du Chêne.

Les pèlerins, dont certains étaient venus de loin pour l’occasion (Gironde, Bretagne et Ile de France, en plus bien sûr de fidèles d’Anjou) durent endurer une après midi de pluie et de tempête qui leur mérita, n’en doutons pas, une autre pluie, de grâces celle-ci !

A l’année prochaine !

Bulletin 19 (avril 2024)

Retour

Sommaire:

  • Mgr Freppel: enfance et jeunesse
  • Chronique
  • Apostolat de la Société: Entretien avec l’abbé Blanchet
  • Aidez nos missions !
  • Extraits du sermon de la messe chrismale à Avrillé
  • Pélerinage à Notre Dame du Chêne

Chronique du séminaire

20 février

Monsieur l’abbé Brocard, en poste aux États-Unis, est de passage parmi nous. Au cours des discussions avec les séminaristes, il leur donne de nombreux conseils pratiques qui leur seront utiles plus tard pour leur apostolat.

24 février

En ce samedi des Quatre-Temps Mgr Faure confère au couvent de la Haye-aux-Bonshommes les ordres mineurs à deux dominicains ainsi qu’à un frère bénédictin du monastère de Santa-Cruz (Brésil).

3 mars

Des séminaristes jouent au basket avec quelques jeunes de Morannes sous le soleil angevin.

6 mars

Mgr Faure, les séminaristes, ainsi que notre ami jardinier, vont chercher des meubles qu’une bienfaitrice des environs nous offre généreusement, notamment une grande table provenant d’un couvent franciscain.

7 mars

Saint Thomas d’Aquin étant le patron des séminaires, la journée est chômée. Nous nous rendons à Château-Gontier où la relique du cœur du saint Curé d’Ars est exposée dans une église. Seigneur, donnez-nous beaucoup de saints prêtres ! Le soleil étant au rendez-vous, nous nous promenons durant la matinée au bord de la Mayenne.

18 mars

Monsieur l’abbé Renoult reçoit, dans la chapelle du séminaire, le sous-diaconat des mains de Mgr Faure, en présence de son frère dominicain, de sa famille et de ses amis. Auparavant, il était allé suivre une retraite de six jours chez l’abbé Picot en Alsace (Paroisse de Thal-Drulingen). L’abbé Brühwiler est venu nous visiter depuis la Suisse pour l’occasion.

19 mars

En la fête de saint Joseph, l’abbé Blanchet fait un bref passage pour saluer ses confrères du Vieux-Monde. Ce même jour, l’abbé Rousseau s’envole pour entamer une tournée pascale dans les pays d’Europe de l’Est et d’Europe centrale : Roumanie, Hongrie, Bulgarie…

22 mars

Fête de la Compassion de Notre-Dame. Au cours de la messe chantée, Sœur Dorothea fait son premier engagement d’oblate au sein de notre Société.

24 mars

Le dimanche des Rameaux donne le coup d’envoi de la Semaine Sainte. Tous sont bien occupés par de nombreuses tâches : répétitions de chant et de liturgie, ménage et préparation des offices… Plusieurs élèves du Foyer Saint-Thomas (Avrillé) viennent au séminaire pour aider et profiter des offices. Le Jeudi-Saint, Mgr Faure célèbre la Messe Chrismale au couvent dominicain d’Avrillé et consacre les saintes huiles qui permettront à de nombreux prêtres d’administrer les sacrements. Après les vêpres de Pâques, les séminaristes prennent la route pour quelques jours de repos bien mérités. L’abbé Rousseau, quant à lui, dessert le dyna­mique groupe de Prague durant cette Grande Semaine.

Bulletin 18 (février 2024)

Retour

Sommaire:

  • Editorial de Mgr Faure: François et le rêve de la Haute Vente
  • Les enseignements de Mgr Freppel pour notre temps
  • Chronique (donnée ci dessous) et travaux
  • Déclaration de dom Thomas d’Aquin OSB sur Fiducia Supplicans

CHRONIQUE DU SÉMINAIRE
Août-Septembre 2023

Avant la retraite que nous mentionnions au numéro précédent, l’abbé Rousseau représente le séminaire à l’ordination de dom Joao da Cruz, O.S.B., au monastère de Santa Cruz (Brésil). Outre cette ordination, deux mois sont consacrés à l’apostolat en Amérique latine : Brésil, Équateur, Colombie (chez l’abbé J.C. Ortiz, photo ci-contre), Paraguay… où de nombreux fidèles, souvent longtemps privés des sacrements, attendent avec impatience une visite sacerdotale…

Samedi 23 septembre 2023

Mgr Zendejas ordonne un sous-diacre pour le Couvent de la Haye-aux-Bonshommes. Les Dominicains sont reconnaissants envers nos évêques fidèles pour l’aide apportée ces dernières années.

Mardi 3 octobre 2023

L’abbé Rousseau est de retour au séminaire après deux mois de missions en Amérique du Sud. Au cours d’une petite conférence, les séminaristes en apprennent davantage sur le développement de l’apostolat sur ce continent.

Par ailleurs, l’abbé Rousseau donne cette année des cours d’Histoire de l’Église chez les Dominicains. Après avoir été formé par ces derniers, c’est à son tour de transmettre aux jeunes frères et séminaristes ce qu’il a lui-même reçu.

Quelques jours plus tard, nous recevons la visite de l’abbé Rémi Picot, venu d’Alsace où il exerce son ministère (Paroisse de Thal Drulingen).

Samedi 21 octobre 2023

2023 marquant le 350e anniversaire de la naissance de notre patron, saint Louis-Marie Grignion de Montfort, toute la communauté se rend en compagnie de Mgr Zendejas à Saint-Laurent-sur-Sèvre pour prier devant les reliques du missionnaire apostolique et lui demander d’accroître le zèle de ses membres. Après le déjeuner au bord de l’eau, une petite excursion nous mène au Mont des Alouettes, haut lieu des guerres de Vendée. Au cours de notre promenade, nous tombons nez-à-nez avec un élevage un peu insolite : un élevage de … faisans ! Quelques jours auparavant, nous recevions au séminaire quatre nouveaux habitants : un coq et trois poules.

Samedi 4 novembre 2023

Un nouveau séminariste arrive à Morannes. Deo gratias !

Vendredi 17 novembre 2023

Un prêtre et quelques séminaristes se rendent à Laval acheter des livres pour la bibliothèque lors d’une braderie organisée par l’évêché. Telle est la différence que notait Mgr Lefebvre entre les modernistes et nous : eux détruisent la chrétienté et en bradent les derniers lambeaux tandis que nous essayons, avec nos modestes moyens, de la rebâtir.

Vendredi 8 décembre 2023

Les prêtres et séminaristes renouvellent leurs engagements dans la Société au cours de la Messe chantée, célébrée par l’abbé Blanchet, de passage en Anjou. Celui-ci nous parle de son apostolat outre-Atlantique et de l’accueil chaleureux que lui ont réservé les fidèles américains. Quelques jours plus tard, nous avons la joie de recevoir l’abbé François Chazal, de passage en France. Auparavant, c’était l’abbé Dominique Rousseau qui était venu nous saluer.

Lundi 25 décembre

Après la veillée de Noël, nous allons à la crèche adorer l’Enfant-Jésus. La Messe de Minuit est suivie d’une petite collation préparée par nos Sœurs Oblates, où se retrouvent fidèles et séminaristes. Au même moment, plusieurs de nos prêtres sont partis à l’étranger. Ainsi, Mgr Faure dessert pour un mois un groupe de fidèles au Mexique. Alors que l’abbé Chirico visite plusieurs groupes en Italie ; l’abbé Trincado se rend quant à lui en Équateur, où il bénit notamment une grande croix de 15 mètres, construite par nos fidèles, dominant les vallées alentour.

Samedi 10 février

En la fête de sainte Scholastique, Mgr Faure, assisté du Père Marie-Dominique O.P., confère à Morannes les ordres de portier et de lecteur à un séminariste ainsi que ceux d’exorciste et d’acolyte à deux autres. Quelques jours avant, ils étaient allés suivre leur retraite préparatoire en Bretagne chez le Père Bruno O.S.B., aumônier des Sœurs de Notre-Dame Corédemptrice

Ordres mineurs au séminaire de Morannes

Ce samedi 10 février (fête de sainte Scholastique), au séminaire de Morannes, trois de nos séminaristes ont reçu les ordres mineurs: les ordres de portier et de lecteur pour l’un d’entre eux, ceux d’exorciste et d’acolyte pour les deux autres.

Mgr Faure était assisté du R.P. Marie Dominique qui représentait la communauté des dominicains d’Avrillé. 
Le sermon prononcé par Mgr Faure à l’occasion de la cérémonie peut être écouté en suivant ce lien: Sermon des ordinations mineures (10 février 2024)